Review anime : Gekkan Shoujo Nozaki-kun

Salut tout le monde ! Nouvelle anime, nouvelle review, aujourd’hui je vais parler de Gekkan Shoujo Nozaki-kun (Le Shoujo Mensuel de Nozaki-kun), une oeuvre adapté d’un yonkoma.

66083Episodes : 12

Thème : Ecole – Manga

Genre : Comédie – Romance

Studio : Doga Kobo

 

 

 

Synopsis :

307375
Chiyo Sakura

Chiyo Sakura est amoureuse D’Umetarô Nozaki depuis qu’ils ce sont rencontrés. Aussi, elle est bien décidée à lui avouer son amour. Mais le jour de la déclaration fatidique, Nozaki lui offre… Son autographe ! Le jeune homme est en effet un mangaka spécialisé dans le genre shoujo, et a pris Sakura pour une de ses fan.

Ne perdant pas espoir, Sakura devient l’assistante de Nozaki dans l’espoir de se rapprocher de lui. Elle rencontreras d’autres camarades de classes hauts en couleurs liés au mangaka : Mikoto Mikoshiba, un autre assistant de Nozaki, Yuu Kashima, le « Prince » de l’école, et bien d’autres encore !

Avis :

307565
Umetarô Nozaki

J’avais mentionné au début de l’article que Gekkan Shoujo Nozaki-kun était un animé adapté d’un yonkoma du même nom. Je vais donc expliquer vite fait ce qu’est un yonkoma pour les personnes étrangères au terme.

Un yonkoma, également appelé « Manga au format 4 cases » est un manga qui, comme son nom l’indique, présente ses planches sous formes de 4 cases ce lisants de haut en bas, de manière très structurée : 1) Introduction, 2) Développement, 3) Rebondissement, 4) Conclusion.

nozaki_01_02

.

  1. Introduction
    .
  2. Développement
    .
  3. Rebondissement
    .
  4. Conclusion

 

 

Le résultat est que les gags s’enchaînent très rapidement, et surout de manière très régulière. Même si l’ensemble à un léger coté « prévisible » (Les siuations qui ne tournent pas à la farce sont très rares), la sauce prend : L’humour ici est plutôt inventif, et tourne souvent autour des clichés des mangas shoujos, des attentes imaginaires de Sakura, et des particularités de chaque personnages.

im6nm

Pour ce qui est des musiques, il n’y a pas grand chose à en dire : Elles sont à leurs places sans être exceptionelles. Le dessin est assez détaillé, et on évite la surcharge de moe.

Si je devais reprocher quelque chose à cet animé, je pense que ce serait son manque de « character development » : Les personnages sont les mêmes du début à la fin, et leurs interactions peuvent paraître répétitives à la longue. Mais bon : Les yonkomas sont rarement très élaborés.
tumblr_ngdbvozh4k1qfrcg7o1_r1_500

Bref, on a là un petit animé très plaisant, qui vous fera certainement rire. En plus, c’est sans doute un bon point de départ pour entamer le manga. Gekkan Shoujo Nozaki-kun c’est bon, mangez-en !

3 pensées sur “Review anime : Gekkan Shoujo Nozaki-kun”

  1. Pour compléter la review, bien que ce soit une comédie romantique, ce n’est pas juste une histoire entre les 2 personnages principaux, il y a plusieurs « couples » dans l’histoire avec chacun leurs particularités.
    J’accentue le concept de gag, la romance est secondaire pour moi.

Laisser un commentaire