Rétrospective sur 2016

Salut à tous ! Les diffusion de l’automne 2016 se finissent, et avec ça la fin de l’année. Pour finir le tout, je vais vous présenter les quelques animes qui m’ont marqué cette année, saison par saison.

Hiver

On pourra commencer par citer Boku dake ga Inai Machi, qui reste de très bonne facture malgré la fin, où l’on voit bien que 12 épisodes était trop peu pour adapter l’œuvre entière. Mais l’anime qui est ressorti du lot est Shouwa Genroku Rakugo Shinjuu.

Cet anime raconte l’histoire de deux conteurs de rakugo, un genre de spectacle, où une histoire est racontée par un conteur, avec pour seul accessoire un éventail. En filigrane, on y aperçoit l’évolution du japon, son exposition au monde occidental, le conflit entre les traditions et la modernité. Au delà de ça, l’anime est magnifique, avec une très bonne mise en scène, et le voice acting est tout bonnement excellent. On a même le droit a plusieurs représentations entières de rakugo, qui sont saisissantes.

Printemps

Œuvre originale de Wit Studios, musique par Supercell, Koutetsujou no Kabaneri avait tout pour bien réussir. En en effet, c’était bien parti pour. Le mélange entre Japon traditionnel et Steampunk, avec des scènes d’actions qui dépotaient. Mais c’était avant l’entrée de Biba, méchant archi classique, n’apportant rien à l’histoire, qui a plus ou moins gâché la fin de l’anime. Alors oui, vu comment l’anime commençait, on aurait pu s’en douter… Mais quand même…

A part cet anime (et un autre, mais je reviendrai dessus plus tard), je n’ai pas regardé beaucoup d’animes. Pourtant, il y en avait des bons, comme Re:Zero, Boku no Hero Academia, Flying Witch, etc. Bref, j’ai pas mal d’animes à rattraper de cette saison.

Été

Contrairement au printemps, j’ai regardé beaucoup d’animes cet été. Je trouve de plus que cette saison nous a donné beaucoup de bons. Alors certes, il y a les grosses (et bonnes) parutions, comme Mob Psycho 100 ou la saison 2 de Shokugeki no Souma. Mais pas que. J’ai beaucoup apprécié ReLIFE, Orange, Amaama to Inazuma parvenait à me mettre de bonne humeur à chaque fois, je me suis même laissé tenter par un anime de sports, Cheer Danshi!!, qui m’aura surpris à bien des égards.

Mais tout de même, Amanchu! prend la palme. Si certains se souviennent d’Aria, cet anime est dans la même veine. C’est beau, le cast est adorable, l’histoire est bourrée de bons sentiments. Alors d’accord, on peut dire qu’il ne se passe rien. C’est à moitié vrai. Mais pour un anime où il ne se passe rien, on ne s’ennuie pas, et on ressort de chacun des épisodes avec un grand sourire. Moi j’ai adoré.

Automne

 Cette saison fut la saison des points d’exclamations. Haikyuu!! ouvrait le bal avec une troisième saison excellente (qui annonce une longue pause dans l’anime, le temps qu’on ait assez de matériel source). Keijo!!!!!!!! suit avec un anime ultra-cliché et fait pour l’adolescent en rut. Mais il  parvient à rester intéressant, ne serait-ce que par l’inventivité des techniques, et des combats quand même bien foutus. Si vous voulez des feels, vous pouvez vous pencher vers 3-gatsu no Lion. Un très bel anime, et des excellents personnages, mais qui parvient à vous briser le cœur régulièrement. Inversement, si vous voulez vous défouler, Drifters est là. Fils spirituel de Hellsing Ultimate, on y retrouve de la violence, avec un peu de sang pour assaisonner. Ajoutez des personnages historiques de tous les horizons (Oda Nobunaga, Rasputin, Jeanne d’Arc, Hitler…), et vous avez un anime très divertissant.
Mais tout ces animes restent en dessous de ce qui est pour moi le meilleur anime de la saison, et potentiellement de l’année : Yuri!!! on Ice.
Un banal anime de sport, sauf que non. L’histoire parle de Yuri Katsuki, patineur artistique qui vient de finir dernier du Grand Prix, sorte de championnat du monde de patinage artistique. Son idole, Victor Nikiforov, vient de le remporter haut la main. Pour faire court, Victor part au Japon pour devenir coach de Yuri, et de la s’ensuit une romance entre les deux. Là où cet anime marque, c’est que leur relation n’est pas limitée aux contacts physiques. On y trouve les angoisses, les hésitations, tout ce qui fait une vraie relation. Ajoutez à ça des personnages secondaires très variés. Ils viennent littéralement de tous les continents, ne sont pas caricaturés, et c’est un régal. Les scènes de patinages sont elles pleines de grâce, malgré les quelques baisses de qualité qui incombe aux problèmes de production. On n’avait pas, dans les medias mainstream, de représentation aussi réaliste d’une relation gay. Avec Yuri!!! on Ice, c’est chose faite et on ne peut que s’en réjouir !
Vous ne pensiez quand-même pas que j’allais partir sans parler de Jojo ? Allons bon. L’adaptation de la quatrième partie de Jojo’s bizarre adventure s’est finie avec la saison d’automne. Cette quatrième partie, les fans de Jojo l’auront attendue, et ils ne seront pas déçus. Les gens de chez David Productions ont fait un excellent boulot, et ont offert une quatrième partie qui fait honneur au matériel source. Encore une fois, je recommande très chaudement cette série, vous ne le regretterez pas.
Et voilà ! C’est tout pour moi. Et vous, quels ont étés les animes qui vous ont marqué cette saison ? N’hésitez pas à partager tout ça dans les commentaires !

5 réflexions sur « Rétrospective sur 2016 »

  1. Yo ! Bonne idée cette rétrospective.
    On a eu une année intéressante, et surtout une bonne saison estivale selon moi.
    Pour l’hiver, je n’ai regardé que Erased, que j’ai bien apprécié. Il est vrai que le scénario devient prévisible à partir des 3/4 de l’animé, et c’est un peu dommage.
    Ce printemps, mon préféré fut clairement Re:Zero, malgré une histoire un peu trop découpée. Très déçu par Koutetsujou no Kanaberi (alias Shingeki no SNCF) qui annonçait du lourd mais qui s’est révélé être la plus grosse déception de l’année.
    Beaucoup de bons anime cet été, dont bien sur Mob Psycho 100, la plus grosse claque visuelle de l’année. J’ai aussi bien aimé Alderamin, et la saison 3 de Fate/Kaleid a remplit de joie mon cœur de fan x).
    Mais ma plus grosse surprise cette année se trouve dans cette saison d’automne, Bungou Stray Dogs Saison 2, que j’ai vraiment apprécié du début à la fin, et qui nous apporté bien plus que ce que la saison 1 nous laissait l’espérer. Je n’oublie pas Drifters qui valait le coup, mais qui nécessite une saison 2.

    C’est tout pour les animes de 2016. Il faut dire que je passe plus mon temps a regarder les classiques un peu plus vieux.
    Hâte de voir ce 2017 (#SelfAdvertising) !

Laisser un commentaire